Comment enregistrer une interaction plante - animale afin qu'elle soit exploitable ?

iNaturalist ne vous permet d'identifier qu'une seule espèce par observation. Pour savoir quel animal interagit avec quelle plante, vous devez faire 2 observations - une pour la plante et une pour l’animal - et les lier à l'aide d'un mot, qui sera utilisé pour apparier ultérieurement ces deux observations. Ce mot d’appariement, que vous choisirez, devra être mis dans le champ «Appariement d'observations» de chacune des 2 observations de cette interaction.
Vous devez changer de mot d’appariement à chaque nouvelle interaction effectuée le même jour. Par contre, vous pouvez les réutiliser dès le lendemain.

Exemple :
Jour 1 :
« mot1 » pour les observations plante et animal de l’interaction 1 ;
« mot2 » pour les observations plante et animal de l’interaction 2 ;
« mot3 » pour les observations plante et animal de l’interaction 3 ...

Jour 2 :
« paire1 » pour les observations plante et animal de l’interaction 1 ;
« mot1 » pour les observations plante et animal de l’interaction 2
« paire 2 » pour les observations plante et animal de l’interaction 3 ...

Libre à vous de choisir les mots utilisés comme mot d’appariement.

Publicado por caroline45p caroline45p, 01 de agosto de 2020, 08:47 TARDE

Comentários

Thumb

Bonjour,
Ah super ! J'ai essayé avec les deux obs mentionnées par email :

https://www.inaturalist.org/observations/65524753
https://www.inaturalist.org/observations/65524752

Est-ce que ça a marché ?

merci

Publicado por botalu 6 meses antes (Sinalizar)
Thumb

Bonjour,
Est ce que je peux utiliser la même photo pour la plante et l'insecte : un papillon butine une scabieuse je prends cette photo une première fois pour le papillon une seconde fois pour la fleur
N'aurais je pas le même résultat avec une seule photo en identifiant l'insecte, et en utilisant le champ plant used for pollen ?

Publicado por berzou 5 meses antes (Sinalizar)
Thumb

En utilisant le champ "Plant used for pollen" vous ne donnez qu'une partie de l'information à votre disposition: vous indiquez que c'était une interaction à des fins de nutrition. Et le choix de la plante par l'insecte est une information perdue en absence de photo. Or, lorsque les données sont analysées pour faire une étude, ce ne peut être que sans photo, au regard du nombre d'observations nécessaires, pouvant aller jusqu'à plusieurs milliers. Il faut donc que ce choix de plante se retrouve retranscrit dans un champ spécifique rattaché aux observations.

Grâce à l'attribution d'un mot d'appariement entre 2 observations faites le même jour, il est aisément possible de filtrer les observations sur la présence de ce mot et de la date. Ainsi il sera possible et d'analyser pour une plante donnée, les visiteurs observés, et pour un animal (généralement un insecte) quelle plante visitée.

Cette méthode permet ainsi aux 2 observations, celle de la plante, et celle de l'animal, de suivre le processus normal d'identification assurant l'exactitude du nom de l'espèce. Elles peuvent donc être aussi exploitée, par vous ou d'autres, en tant qu'observations, indépendamment de l'interaction.

Publicado por caroline45p 5 meses antes (Sinalizar)

Adicionar um Comentário

Iniciar Sessão ou Registar-se para adicionar comentários